Accessibilité Numérique
07/2024

Audit d’Accessibilité pour votre site internet : C'est quoi et comment ça se déroule ?

Réaliser un audit d'accessibilité pour votre site web et assurez-vous qu'il est conforme aux normes du RGAA

L’audit d’accessibilité est une étape cruciale pour s'assurer que votre site web est conforme aux normes d’accessibilité. Ce guide offre un cadre pratique pour réaliser un audit efficace selon le Référentiel général d’amélioration de l’accessibilité (RGAA), afin de garantir une expérience utilisateur inclusive pour tous.

Qu'est-ce qu'un audit d’accessibilité et pourquoi est-il important ?

Un audit d'accessibilité permet d'évaluer si un site web respecte les standards d'accessibilité et identifie les barrières potentielles pour les utilisateurs handicapés.

Bonnes pratiques

Objectivité et représentativité : L'audit doit être objectif et couvrir un échantillon représentatif du site. Par exemple, il est essentiel d’inclure la page d’accueil, les pages de contact et les pages de services.

Méthodologie standardisée : Utiliser une méthodologie standardisée pour garantir des résultats fiables. Des outils comme les checklists WCAG 2.1 peuvent être utilisés pour vérifier chaque critère.

rapports détaillés : Fournir des rapports détaillés avec des recommandations spécifiques pour chaque problème identifié. Par exemple, si une image manque de texte alternatif, indiquer exactement quelle image et quel texte devrait être ajouté.

Comment sélectionner un échantillon représentatif des pages à auditer

La sélection d'un échantillon représentatif est crucial pour un audit efficace. Cela inclut divers types de pages et fonctionnalités du site web :

  • Diversité des pages : Inclure différents types de pages comme la page d'accueil, les pages de produit, les formulaires de contact et les sections de blog. Par exemple, une boutique en ligne doit auditer les pages produit, le panier d’achat et le processus de paiement.
  • Pages dynamiques : Auditer également les pages dynamiques et interactives, comme les menus déroulants et les pop-ups. Une application web doit inclure ses fonctionnalités interactives dans l’audit.
  • Contenus multimédias : Inclure des pages avec des contenus multimédias, comme des vidéos et des galeries d'images. Par exemple, un site d’apprentissage en ligne doit vérifier que ses vidéos sont sous-titrées et que les images ont des descriptions alternatives.

Méthodologie : Déroulement de l’audit, des tests techniques aux critères de contrôle du RGAA

La méthodologie d’audit doit suivre un processus structuré, incluant des tests techniques et une évaluation des critères spécifiques du RGAA :

- Outils d’évaluation : Utiliser des outils d’évaluation automatiques comme Axe, WAVE, ou Lighthouse pour détecter les erreurs courantes. Par exemple, Axe peut être intégré directement dans le navigateur pour tester les pages en temps réel.

- Tests manuels : Compléter les tests automatiques par des tests manuels pour vérifier les aspects que les outils automatiques ne peuvent pas détecter. Par exemple, tester la navigation au clavier manuellement pour s'assurer que toutes les fonctionnalités sont accessibles.

- Critères du RGAA : Vérifier chaque critère du RGAA pour assurer une conformité complète. Chaque critère doit être vérifié en fonction de son impact sur l'accessibilité, comme l'utilisation correcte des balises ARIA.

Étapes détaillées de l’audit d’accessibilité : Processus et livrables

Réaliser un audit d'accessibilité comprend plusieurs phases, chacune avec des étapes et des livrables spécifiques.

  1. Phase 1 : Périmètre de l’audit
    1. Sélection des pages : Identifier les pages à auditer, incluant les pages obligatoires et spécifiques. Par exemple, choisir les pages avec des parcours utilisateurs clés, comme la page d'inscription et le panier d'achat.
    2. Parcours utilisateurs : Identifier les parcours utilisateurs principaux pour s'assurer qu'ils sont accessibles. Un site de réservation de voyages doit vérifier le parcours de sélection des vols, des hôtels et le paiement.
    3. Adaptation aux technologies : Identifier et adapter l'audit aux codes et librairies utilisés en interne.
  2. Phase 2 : Analyse experte des pages
    1. Tests automatiques : Utiliser des outils pour effectuer des tests automatiques.
    2. Tests manuels : Compléter avec des tests manuels pour une analyse plus précise.
    3. Tests mobiles : Inclure des tests fonctionnels sur mobiles avec des lecteurs d'écran comme Voice Over et Talkback.
    4. Tests utilisateurs : Effectuer des tests avec des utilisateurs malvoyants pour valider l'accessibilité réelle
  3. Phase 3 : Livrables
    1. Rapport d’audit : Fournir une synthèse avec un score d’accessibilité et des recommandations pour chaque critère non conforme.
    2. Déclaration d’accessibilité : Rédiger une déclaration d’accessibilité pour intégration sur le site ou l’application.
  4. Phase 4 : Restitution
    1. Présentation des résultats : Présenter les résultats de l’audit et proposer des préconisations sur les actions à mettre en place par ordre de priorité.
  5. Phase 5 : Recette
    1. Vérification post-correction : Effectuer une recette quelques mois après la mise en place des recommandations pour vérifier la correction des problèmes et mettre à jour la déclaration d’accessibilité si nécessaire.

Chez Studium, nous sommes dédiés à aider nos clients à créer des sites internet accessibles et conformes aux normes d'accessibilité.
Nous proposons des services d'audit, de formation et de correction pour assurer que votre site web offre une expérience utilisateur exceptionnelle à tous. Contactez-nous pour en savoir plus et commencer votre démarche d'accessibilité numérique.

Un projet, une idée, une envie ? Parlons-en !